AIDES POUR LE MILIEU LITTÉRAIRE

AIDES ET BOURSES POUR LES AUTEURS ET TRADUCTEURS

FRANCE

LA SOCIETE DES GENS DE LETTRES (SGDL)

Institution privée, la Société des Gens de Lettres vise à la défense et à la protection des intérêts d’auteurs et du droit d’auteur. Elle oeuvre depuis de nombreuses années sur les plans social, culturel ou juridique et représente plus de 6000 auteurs. Son site web héberge une pléthore de conseils juridique tandis que son guide pratique apparait comme une aide-mémoire précieuse et synthétique à l’usage des auteurs. La Société des Gens de Lettres prévoit différentes bourses à destination des auteurs notamment les bourses Sarane Alexandrian et la bourse Gina Chenouard.

 

LE CENTRE NATIONAL DU LIVRE (France)
La bourse aux auteurs permet à ses derniers de mener à bien un projet individuel d’écriture ou d’illustration en vue d’une publication papier ou numérique. Elle s’adresse à des auteurs et illustrateurs publiés à compte d’éditeur et se décompose en trois volets :

• La bourse de découverte. Elle s’adresse aux auteurs et/ ou illustrateurs disposant d’au moins une publication ou dans le cas d’un essai, d’au moins trois articles de fond dans des revues ou ouvrages collectifs.

• La bourse de création qui concerne les auteurs et/où illustrateurs ayant publié au moins deux ouvrages dont ils sont seul auteur.

• La bourse d’année sabbatique pour répondre à un projet d’ampleur. Elle concerne les auteurs et/ ou illustrateurs dont la bibliographie s’avère d’ores et déjà conséquente.

Bourse Cioran
La bourse Cioran permet à un essayiste de langue française de mener à bien un projet d’essai de facture libre, il peut être d’ordre littéraire ou philosophique, dans l’esprit de Cioran.

Bourse De Résidence
Elle s’adresse aux auteurs invités en résidence au sein d’une structure située sur le territoire français pour les aider à mener à bien un projet d’écriture, de traduction ou relevant des domaines littéraires soutenus par le Centre National du Livre et ainsi leur permettre d’élaborer à un projet d’animation littéraire conçu de concert avec la structure d’accueil.

Le dépôt des dossiers s’effectue en ligne sur le portail numérique des demandes d’aides.
CONTACT
Centre National du Livre
Hôtel d’Avejan
53 rue de Verneuil
75007 Paris

Contactez le département de la création

 

LA FÉDÉRATION INTERRÉGIONALE DU LIVRE ET DE LA LECTURE (FILL)
Le site web de la Fill propose un guide des aides aux auteurs, éditeurs, libraires très complet, il peut être consulté à l’adresse suivante : https://fill-livrelecture.org/outils/aides-subventions-auteur-edition-librairie/

 

LA MAISON DES ECRIVAINS ET DE LA LITTERATURE (MEL)

Dans l’espace de son site web, la maison des écrivains et de la littérature recense de nombreuses bourses que peuvent solliciter les auteurs, elle fournit également de multiples informations et une documentation pratique.

 

 

LA REGION GRAND EST

La Région Grand Est met à la disposition deux types d’aide dédiés aux auteurs. La bourse d’aide à la création littéraire d’une part qui s’adresse aux auteurs domiciliés en région Grand-Est disposant d’un projet de publication à compte éditeur et ne bénéficiant pas d’autre bourse d’écriture au cours de la même année civile que cette demande. La bourse de résidence d’auteurs-associés qui s’adresse à la fois aux écrivains, traducteurs, essayistes, illustrateurs, dessinateurs, scénaristes ayant publié au moins une fois à compte d’éditeur au cours des dix dernières années et disposant d’un contrat avec un éditeur, résidant ou non en France mais dont l’objectif est de proposer un projet d’écriture à développer conjointement avec une structure du livre de la région Grand Est.

Contact
Anne POIDEVIN
Région Grand Est
Chargée de mission vie littéraire
Tél. 03.88.15.67.74

LUXEMBOURG

Le Ministère de la Culture du Grand-Duché de Luxembourg soutient la création artistique notamment à travers une bourse d’aide à la création, au perfectionnement et au recyclage artistique. Celle-ci s’adresse aux artistes, créateurs et ou interprètes, professionnels ou non, résidents au Grand-Duché de Luxembourg qui portent un projet bien défini ou qui souhaitent réaliser un stage ou une formation spécifique. Elle finance des projets exceptionnels d’une certaine durée et en lien avec le Luxembourg.

Pour cette demande, un questionnaire doit être complété et un dossier constitué, pour plus d’information

Outre cette subvention, une prime à la publication d’une création littéraire peut être demandée au Ministère de la Culture, elle vise à encourager les auteurs luxembourgeois ou résidants au Grand-Duché du Luxembourg, ayant publié au moins un ouvrage littéraire. Toutes les modalités sont précisées sur cette page en vue de faciliter l’élaboration du dossier

En tant qu’artistes professionnels indépendants, les auteurs peuvent bénéficier de certaines mesures sociales, cette demande s’effectue également auprès du ministère de la Culture du Grand-Duché de Luxembourg.
De nombreux critères et conditions entourent cette demande d’aide, cliquez ici pour plus de renseignements

Contact :

Contact :
Ministère de la Culture
4, boulevard Roosevelt
L-2450 Luxembourg
Adresse postale : B.P L-2912 Luxembourg
Tél. : (+352) 247-86600
Fax : (+352) 29 21 86 / 40 24 27

Le Fonds culturel national (FOCUNA)
Le fond culturel national (FOCUNA) est un établissement public et acteur primordial du secteur culturel luxembourgeois. Son ambition principale est d’accroître le rayonnement de la Culture luxembourgeoise tant à l’échelle nationale qu’international. Il renseigne les acteurs du monde de la culture et soutien des projets originaux. Le Fonds culturel national met à la disposition des auteurs différents types d’aides :
– L’aide à la mobilité internationale pour auteurs (soutient la participation des auteurs luxembourgeois sur la scènes internationale littéraire. Elle prend en charge entièrement ou partiellement les frais de déplacement occasionnés dans le cadre de manifestations littéraires se déroulant à l’étranger (festival
littéraire, foire aux livres, résidence d’auteurs, prix littéraires, colloque, etc.). Tout auteur résidant au Grand-Duché de Luxembourg peut en faire la demande.
– La bourse d’aide à l’écriture d’une pièce audio (HÖRSPIEL) Bouse Kappkino, a pour objet d’accompagner la production d’une oeuvre novatrice offrant aux auteurs l’opportunité d’élaborer un projet d’écriture réalisé par Openscreen a.s.b.l. dans cadre de son format « Kappkino Live » en pièce audio sur scène. Elle repose sur un appel à candidatures qui s’adresse aux auteurs résidants au Grand-Duché du Luxembourg ou de nationalité luxembourgeoise.
– La bourse Bicherfrënn. Résidence d’auteur à Berlin et à Bourglinster. De concert avec le Centre national de littérature et le Ministère de la Culture et en s’associant aux Amis du Livre – Lëtzebuerger Bicherfrënn, le fond culturel national offre une résidence de création d’une durée de 8 à 10 semaines à Berlin ainsi qu’une résidence de travail d’une durée d’une semaine dans espaces des Annexes du Château de Bourglinster assortie d’une bourse. Cette aide est allouée sur la base d’un appel à candidatures qui s’adressent à des auteurs de nationalité luxembourgeoise ou résidant au Grand-Duché de Luxembourg, sans limite d’âge et pouvant faire état d’un parcours professionnel significatif. Toutes les modalités peuvent être consultées sur le site web du fonds culturel national.

Pour plus d’information ou pour soumettre un dossier, cliquez ici.

Contact :
Fonds culturel national
4, boulevard Roosevelt
L – 2912 Luxembourg

L’Œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte

L’Œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte peut apporter son soutien aux acteurs culturels du Grand-Duché de Luxembourg. Elle propose notamment des formations interdisciplinaires pour artistes et créatifs. Quant au fonds stART-up que l’établissement met en oeuvre, il s’adresse aux créatifs et artistes de moins de 36 ans. Cette aide d’un montant maximum de 25 000 euros, vise à soutenir un projet en lien avec le Luxembourg. Tous les domaines artistiques sont concernés et tout créateur ne peut y prétendre qu’une seule fois au cours de sa carrière.

PANORAMA DES PRIX LITTERAIRES

Prix littéraires en France (Grand-Est)

Le Prix du livre Grand Est
Depuis 2018, le prix du livre grand est créé sous l’impulsion de la Région marque son soutien à la filière du livre et aux illustrateurs dont regorge le territoire à travers deux catégories. L’une réservée à l’illustration sous des genres divers (BD, roman graphique, livre illustré), l’autre aux livres d’artistes, livres d’art et livres objets. En 2019 il récompensait notamment l’ouvrage Xibalba ainsi que Jochen Gerner pour son oeuvre Stockholm publiée aux éditions Be-pôles.

 

Le Prix de la Société des Écrivains
Chaque année la Société des Écrivains d’Alsace, de Lorraine et du Territoire de Belfort remet un prix à un auteur originaire de la région Grand Est. L’édition 2018 consacrait notamment Janine Elkouby pour son roman Trois femmes et un siècle.

Le Prix de la Ville de Colmar
Récompense attribuée à un auteur résidant dans le Haut ou dans le Bas-Rhin, le prix de la ville de Colmar couronne des ouvrages de création littéraire en langue française, allemande ou rédigée en dialecte. Il est décerné par la ville de Colmar et la société des écrivains à l’occasion du Salon du livre organisé chaque année en novembre.

Prix Jean d’Heurs
Depuis 1987, le prix Jean d’Heurs récompense des romans historiques de langue française.
Composé d’élus, de journalistes, de professionnels du livre ainsi que du lauréat précédent, le jury examine les romans historiques parus entre juin et mai et établit une sélection. La récompense s’élève à 3 000 euros et est remise dans le cadre du Salon du livre d’histoire de la ville de Verdun, début novembre au centre mondial de la paix.

Le grand prix du livre d’architecture
C’est suite à la réhabilitation de la Cité Radieuse de Le Corbusier à Briey en 1987, que le Grand Prix du livre d’architecture voit le jour sous l’impulsion de la ville à l’occasion de la première édition de la manifestation Impressions d’Architecture. Couronnant tous les deux ans un ouvrage dont la substance vise à promouvoir des alternatives responsables de la fabrication de l’architecture et des espaces habités, le prix a
su au fil des ans s’ériger comme l’une des deux seules récompenses de ce type en France et plus largement dans le monde francophone.

Prix Emile Moselly
Crée en 1949 en l’honneur d’Émile Chenin dit Moselly, lauréat du prix Goncourt 1907 pour son roman Terres Lorraines, le prix couronne chaque année une nouvelle d’inspiration lorraine. Remis à Toul au mois de novembre, la récompense comprend une double publication papier et numérique dans la revue « Études Touloises » et sur le site www.etudes-touloises.fr, une dotation de 500euros ainsi qu’un diplôme original.

Prix de la nouvelle des lycéens lorrains
Prix Imaginales/ Imaginales des lycéens
Fondé en 2002 sous l’impulsion de la ville d’Épinal, le prix Imaginales consacre les meilleures oeuvres de fantasy dans six catégories différentes : roman francophone, roman étranger (traduit), illustration, jeunesse, nouvelle, prix spécial. En France, il est le premier prix exclusivement dédié à ce genre littéraire.
Critiques, journalistes et spécialistes figurent parmi les membres de son jury.
Le prix imaginales des lycées
Remis par la ville d’Épinal et le Conseil régional de Lorraine lors du festival les Imaginales le dernier week-end de mai, le prix imaginales des lycées voit le jour en 2005 sur l’initiative de Véronique Bart, professeur de lettres modernes au lycée Louis Lapicque d’Épinal. Soutenu par la Région lorraine, le centre régional du livre ainsi que par la drac, ce sont chaque année une trentaine de lycées qui s’investissent dans la sélection

Prix de la Feuille d’or
La création du prix de la feuille d’or remonte aux années 90.
Composé d’historiens, de journalistes, des représentants de la Ville de Nancy ainsi que des lauréats précédents, son jury récompense chaque année un roman paru entre le 1er juillet de l’année passée et le 30 juin de l’année en cours et dont le rayonnement à fortement marqué la rentrée littéraire. Le prix est décerné à l’occasion du Livre sur la place, qui rythme chaque année le mois de septembre de la ville de Nancy.
La récompense s’élève à 1000 euros. Le lauréat se voit également remettre une feuille d’or des métalliers lorrains (exemplaire unique).

Prix Marguerite Puhl Demange
Composé d’un jury de lecteurs recruté sur l’ensemble du territoire mosellan et créé en l’honneur de Marguerite Puhl-Demange, présidente-directrice-générale du Républicain Lorrain et fondatrice de L’Été du Livre, devenu le festival Le Livre à Metz – Littérature & Journalisme, le prix Marguerite Puhl Demange, consacre un ouvrage pour sa recherche stylistique ou sa capacité d’évasion. Une présélection est établie par des professionnels avant d’être soumise à un ensemble de jurés de la région messine composé de passionnés.
Le prix est remis lors du Salon du livre de Metz au mois d’avril.


Prix Amerigo Vespucci

Le prix Amerigo Vespucci récompense des ouvrages sur le thème du voyage et de l’aventure. Créé à l’occasion du premier Festival International de Géographie de Saint-Dié-des-Vosges0
Remis traditionnellement lors de cette manifestation qui se perpétue, son jury se compose notamment de journalistes, lecteurs, enseignants et professionnels du livre.
Lauréat 2018 : Michel Moutot, Séquoias

Prix Mondes en guerres, mondes en paix et le prix Sergent Maginot
Ces deux prix sont tous deux décernés à l’occasion du Salon du livre d’histoire de Verdun en novembre. Crée l’année du centenaire de la guerre 14-18, le prix Sergent Maginot, consacre le meilleur livre dédié à la Première Guerre mondiale publié au cours de l’année. Quant au prix Mondes en guerres, mondes en paix, il récompense chaque année depuis 2005 le meilleur ouvrage « guerre et paix » publié au cours de l’an.

Prix Erckmann-Chatrian
Depuis 1925, le prix Erckmann-Chatrian, surnommé le « Goncourt lorrain, récompense chaque année une oeuvre en prose élaborée par un auteur ou une autrice de Lorraine, la thématique peut également porter sur la région lorraine. Il est l’un des prix littéraires français les plus anciens et bénéficie d’une renommée nationale. Attribué en novembre à l’hôtel de ville de Metz et remis publiquement au cours d’une cérémonie officielle, le prix se dote de 2000euros. Son jury se compose de personnalités littéraires issues des quatre départements lorrains.

Prix des Conseils Généraux de Lorraine
Le prix des Conseils Généraux de Lorraine a été créé en 1965. Il encourage les ouvrages qui participent à l’enseignement et à la vulgarisation de l’histoire de la région, ou de son développement économique, social et culturel, en faisant connaître la vitalité de la Lorraine. Une mention spéciale peut depuis 1994 être attribuée à des ouvrages assurant la promotion de la Lorraine n’entrant pas dans les catégories proposées.
Prix histoire : 2500 €
Prix roman et nouvelles : 1500 €
Prix photographies et livre d’art : 1500 €
Prix spécial : 1500 €
La commission interdépartementale des Conseils Généraux de la Région Lorraine, fondée en 1961 choisit chaque année un département différent pour se réunir et remettre ses prix.

Prix International de Poésie Yvan Goll
Chaque année, le Prix International de Poésie Yvan Goll se voit décerner à l’occasion du marché de la poésie de Paris par la fondation Yvan et Claire Goll. Il valorise et promeut des poètes francophones méconnus et est doté de 4 000 euros.

Prix littéraires au Luxembourg

Prix Servais
Prix Servais – depuis 1992 – annuel – 6.000 € – organisateur : Fondation Servais
Le Prix de la Fondation Servais, dit « Prix Servais », décerné annuellement depuis 1992, récompense l’ouvrage littéraire le plus significatif paru au cours de l’année précédente. Il est accordé à l’auteur. Il est décerné annuellement, sur proposition d’un jury composé d’auteurs, de journalistes, de chercheurs et de professeurs en littérature. Depuis 2013, il est doté de 6000 euros.
Le Prix d’encouragement de la Fondation Servais a été créé en 2000 pour encourager des auteurs à procéder à la publication de leur premier ouvrage littéraire qui doit être inédit en vue d’être pris en considération. Il est réservé à des auteurs 1° qui s’expriment en luxembourgeois, français, allemand ou anglais, 2° qui résident au Luxembourg ou qui ont la nationalité luxembourgeoise et résident à l’étranger, et 3° qui n’ont pas encore publié d’ouvrage littéraire, ni au Grand-Duché ni à l’étranger. Les manuscrits sont à remettre à la présidente du jury. Si le jury décide de décerner le prix, celui-ci est attribué à un seul ouvrage littéraire. Ce prix est doté de 4000 euros, montant qui sera versé à l’éditeur choisi par le lauréat, au moment de la publication.
Concours littéraire national :
Le Concours littéraire national, organisé depuis 1978 par le Ministère de la Culture a pour but d’encourager la création littéraire. Il est ouvert aux auteurs d’expression luxembourgeoise, allemande, française et anglaise, détenant la nationalité luxembourgeoise ou officiellement résidents au Grand-Duché. Chaque année le concours est réservé à un genre littéraire différent défini par le règlement.
Liste complète des lauréats
Infos

 

Prix Laurence
Le concours littéraire PRIX LAURENCE est une initiative de la Commune de Bettembourg (L) (au début également en collaboration avec la MJC), organisé dans le cadre de ses Journées Littéraires annuelles LiteraTour. Son objectif est de fournir aux jeunes auteurs en herbe (de 12 à 26 ans) tout au long de l’année une plate-forme pour pouvoir s’exprimer en toute polyvalence afin de garantir un bel avenir à la littérature du Luxembourg et de la Grande Région. Les meilleurs textes, sélectionnés par un jury indépendant, seront régulièrement mis en ligne. Lors des 2 finales au Café Littéraire (pour chaque catégorie d’âge au moins 12 finalistes) les jeunes auteurs présenteront leurs textes en public et devant le jury pour l’attribution du Prix Laurence et du Prix du Public.

Prix Batty Weber
Le Prix Batty Weber, créé en 1987, est le prix national de la littérature luxembourgeoise. Il est décerné tous les trois ans par le Ministère de la Culture en hommage à l’écrivain et homme de lettres luxembourgeois Batty Weber ayant eu une large influence sur la vie culturelle luxembourgeoise. Il vise à récompenser l’oeuvre complète d’un écrivain luxembourgeois ou résident luxembourgeois reconnue pour sa qualité littéraire, son originalité et son rayonnement culturel.
1987 Edmond Dune – 1990 Roger Manderscheid – 1993 Léopold Hoffmann – 1996 Anise Koltz – 1999 Nic Weber – 2002
Pol Greisch – 2005 Guy Rewenig – 2008 Nico Helminger – 2011 Jean Portante – 2014 Lambert Schlechter – 2017 Georges Hausemer

Lëtzebuerger Buchpräis 
Depuis 2006 – annuel – 500 € par prix – organisateur : Lëtzebuerger Bicherediteuren
Organisé par les Lëtzebuerger Bicherediteuren, en collaboration avec la commune de Walferdange et la Fédération des libraires, le Lëtzebuerger Buchpräis est décerné à des auteurs ayant publié dans une maison d’édition luxembourgeoise. Depuis 2017, les catégories suivantes sont prises en compte, chacune dotée de 500 € : littérature, livres thématiques/beaux livres, livres de jeunesse et prix du public. Un jury indépendant composé de six membres choisit parmi les titres proposés 5 oeuvres par catégorie pour la shortlist, qui sera soumise au vote public. Le prix Design/Graphisme, qui n’est attribué par le jury que s’il désire honorer la qualité exceptionnelle d’un ouvrage quant à sa réalisation, ainsi que le Coup de Coeur du Jury ne sont pas dotés.
2016 Catégorie beaux livres : Marc Schoentgen & Pierre Even, Die Dynastie Luxemburg-Nassau 1890-2015 – catégorie fiction : Claudine
Muno, Komm net kräischen – catégorie non-fiction : Maischi Tibesart, E Maufel Lëtzebuerg – catégorie livres de jeunesse : Renée
Weber, Eng Maus am Haus – coup de coeur du jury : Carla Lucarelli, Jeff Schinker, Nathalie Ronvaux, Ian de Toffoli, Guy Helminger,
Gast Groeber, Raoul Biltgen, Florent Toniello, Francis Kirps, Tullio Forgiarini, Nora Wagener & Jean Bürlesk, Impossible
Readings

2017 Catégorie livres thématiques et beaux livres : Frédérique Buck, I’m not a refugee, Philippe Stacholwski, Le pays des
3 frontières
– catégorie littérature : Charles Meder, Aname – catégorie livres de jeunesse : Roland Meyer, Telmo – prix Design/Graphisme
: Tom Schartz & Luc Marteling,
D’Linn Lynn – coup de coeur du jury : Nora Wagener, Larven

2018 Catégorie non-fiction : Laura Caregari, Luciano Pagliarini, Eugène Mousset, le maître d’Esch – catégorie littérature : Nico Helminger,
Kuerz Chronik vum Menn Malkowitsch sengen Deeg an der Loge – catégorie livres de jeunesse : Thomas Schoos et Keong-A
Song, Wooow!!! Lëtzebuerg – prix du public : Mike McQuaide, An American in Luxembourg – prix Design/Graphisme : Marie-Hélène
Lebeau-Taschereau, Histoires de familles – coup de coeur du jury : Nathalie Ronvaux, Subridere. Un aller simple


100,7 Radiopräis

Depuis 2015 – annuel – 3.500 € – organisateur : radio 100,7
Afin de stimuler la création de fiction radiophonique, la radio 100,7 invite et encourage les auteurs et créateurs du Grand-Duché et de la Grande Région à lui soumettre des manuscrits dans le cadre du concours de fiction radiophonique qu’elle organise. Le concours de fiction radiophonique de radio 100,7 est doté d’un prix d’une valeur de 3.500 €. L’oeuvre qui remporte le prix sera réalisée sous forme de pièce radiophonique et diffusée sur les ondes de radio 100,7.

2015 Frédéric Zeimet, JRRIUE – 2016 Charles Meder, CyberTrappEd – 2017 Bernd Marcel Gonner, Grimmia sessitana oder Einfache Seligpreisungen

AIDES CONCERNANT LA TRADUCTION

FRANCE

En France, le Centre National du Livre accorde aux traducteurs des bourses et aides financières :
Pour plus de renseignements : https://www.centrenationaldulivre.fr/fr/auteur-traducteur/aide_a_la_traduction/

– Bourse aux traducteurs des langues étrangères vers le français
Elle permet aux traducteurs de se consacrer à un projet individuel et personnel de traduction en vue d’une publication.

– Bourse de séjour aux traducteurs du français vers les langues étrangères
Elle permet aux traducteurs du français vers une autre langue de séjourner en France en vue d’étoffer leur réseau ou afin de travailler sur un projet de traduction.

À noter, les traducteurs peuvent également bénéficier d’une bourse de résidence lorsqu’ils répondent à l’invitation d’une structure sur le territoire français.
Le dépôt des dossiers s’effectue en ligne.

CONTACT
Centre National du Livre
Hôtel d’Avejan
53 rue de Verneuil
75007 Paris

Contactez le département de la création :
Traductions du français vers les langues étrangères – Extraduction et bourses de séjour aux traducteurs étrangers
Littérature
Rita ROMAN
01 49 54 68 90 / rita.roman@centrenationaldulivre.fr
Traductions du français vers les langues étrangères – Extraduction et bourses de séjour aux traducteurs étrangers
Sciences humaines et sociales, sciences, histoire
Thierry ACHARD
01 49 54 68 25 / thierry.achard@centrenationaldulivre.fr

LUXEMBOURG

Le Fonds culturel national du Grand-Duché de Luxembourg (FOCUNA) prévoit également des aides pour permettre aux professionnels du secteur dont les traducteurs d’effectuer des déplacements à l’étranger.

Cliquez ici pour plus de renseignements

Aide à la mobilité pour professionnels du secteur culturel
Pour disposer de cette aide, le voyage que souhaite entreprendre le candidat ou la candidate doit avoir pour objet : la préparation d’un projet professionnel, la participation en qualité d’intervenant ou de formateur, la présence à des séminaires, débats, conférences, rencontre d’auteurs ou de professionnels en vue de constituer un réseau entre acteurs culturels, ou une participation à des formations professionnelles comme les échanges ou séjours d’études. La somme totale allouée est de 750Euros.
Le dépôt des dossiers s’effectue en ligne.

En vue de l’exportation de la création littéraire luxembourgeoise, le Ministère de la Culture a créé des structures pour la promotion de la traduction et ce notamment grâce à des soutiens financiers. La politique de soutien subventionne à la fois des projets d’extraduction – les langues sources soutenues sont les langues administratives du pays et l’anglais – et d’intraduction dans l’une des trois langues administratives du pays avec comme objectif la valorisation des langues en tant que facteur d’intégration et de cohésion sociale.

> Cliquez ici pour plus de renseignements

AIDES ET BOURSES POUR LES EDITEURS

FRANCE

Pour leur développement de leur structure et pour la publication, le Centre National du Livre met à la disposition des éditeurs plusieurs aides :

– Subvention aux éditeurs pour la publication d’ouvrages
Elle vise l’accompagnement des éditeurs prenant des risques économiques pour des publications papier et/ou numérique diverses et accessible au plus large public possible.
– Subvention aux éditeurs pour les grands projets (ouvrages et lancements de collections)
L’objectif de cette aide est d’accompagner les éditeurs prenant un risque économique à l’occasion d’un projet éditorial de grande ampleur en fonction de sa qualité et des coûts engagés. Les publications concernées peuvent être en format papier ou numérique.
– Subvention aux éditeurs pour la promotion des auteurs et des publications
Cette subvention soutien les actions de promotion menées par des éditeurs en vue de faire connaître des oeuvres ou des auteurs, en particulier lorsque leur notoriété n’est pas encore faite.
– Prêt économique aux éditeurs
Destiné à financer tous types de projets permettant de développer l’activité d’un éditeur excepté les opérations immobilières, le prêt économique aux éditeurs accompagne les entreprises d’édition indépendante. À taux zéro, il favorise également leur pérennisation. Il peut permettre de financer une création de nouvelles collections, un changement de diffuseur distributeur, une restructuration du fonds de roulement, un renforcement de la programmation éditoriale, une acquisition d’un catalogue ou d’une maison d’édition, ou encore une reprise ou transmission de maison d’édition.
Le dépôt des dossiers peut s’effectue en ligne sur le portail numérique des demandes d’aides.

Cliquez ici pour plus de renseignements

CONTACT
Centre National du Livre
Hôtel d’Avejan
53 rue de Verneuil
75007 Paris
Contactez le département de la diffusion
Expertise économique
Veille économique, information sur les éditeurs, aides aux entreprises d’édition, et aides aux librairies francophones à l’étranger
Philippe BOUCHON
01 49 54 68 77 / philippe.bouchon@centrenationaldulivre.fr

Le CNL met également à la disposition des éditeurs des subventions pour la traduction d’ouvrages à savoir :
– La subvention aux éditeurs pour la traduction d’ouvrages en langue française :
Elle concerne la traduction d’ouvrages vers la langue française pour une publication papier et/ou numérique. L’objectif est d’encourager les éditeurs à proposer des oeuvres issues du monde entier et par conséquent d’amener le public français à la découverte d’autres cultures.
-La subvention aux éditeurs pour la traduction d’ouvrages français en langues étrangères :
Elle concerne la traduction d’ouvrages français vers d’autres langues pour une publication papier et/ou numérique. Elle vise à la production d’une traduction de qualité qui permettra au public mondial d’apprécier des oeuvres francophones. La demande de subvention est faite par l’éditeur de l’oeuvre en français ayant cédé les droits à un confrère étranger.

CONTACT
Centre National du Livre
Hôtel d’Avejan
53 rue de Verneuil
75007 Paris
Contactez le département de la diffusion
Expertise économique
Veille économique, information sur les éditeurs, aides aux entreprises d’édition, et aides aux librairies francophones à l’étranger
Philippe BOUCHON
01 49 54 68 77 / philippe.bouchon@centrenationaldulivre.fr

La Région Grand Est et la DRAC Grand Est
La Région Grand Est et la DRAC Grand Est permettent aux éditeurs de bénéficier d’aides dans le cadre de la publication d’ouvrages édités en région ou pour favoriser l’adaptation aux enjeux économiques et numériques qui se dessinent. L’aide à l’édition indépendante s’adresse à des structures éditoriales installées en région Grand Est.
Ciquez ici pour plus de renseignements

LUXEMBOURG

Le ministère de la Culture du Grand-Duché de Luxembourg alloue aux éditeurs une participation à la mobilité pour soutenir leurs présences au sein d’événements et manifestation d’échelle internationale et ainsi promouvoir la création littéraire multilingue luxembourgeoise.

Attribuée une fois l’an, l’aide aux revues culturelles favorise également le développement et la diffusion des revues de création.
Cliquez ici pour plus de renseignements

FOCUNA

Le fond culturel national propose également plusieurs bourses à destination des éditeurs luxembourgeois.
– La bourse d’aide à l’édition d’une oeuvre littéraire pour enfants, attribuée sur la base d’un appel à projets. Elle peut être formulée par tout éditeur professionnel dès lors que l’ouvrage se présente en langue luxembourgeoise, française, anglaise ou allemande et que sa diffusion s’étend au Luxembourg à travers le réseau des libraires. Les publications au format numérique ne peuvent prétendre à cette subvention. Les documents nécessaires et les modalités sont définis sur le site web du fond culturel national.
-La bourse d’aide à l’édition d’une oeuvre littéraire de jeunesse : attribuée sur la base d’un appel à projets. Elle peut être formulée par tout éditeur professionnel dès lors que l’ouvrage se présente en langue luxembourgeoise, française, anglaise ou allemande et que sa diffusion s’étend au Luxembourg à travers le réseau des libraires. Les publications au format numérique ne peuvent prétendre à cette subvention. Les documents nécessaires et conditions d’éligibilité sont précisés sur le site web du fond culturel national.
-L’aide à l’édition : auteurs luxembourgeois auprès d’éditeurs luxembourgeois : peut formuler une demande tout éditeur professionnel, quelle que soit sa forme juridique, dès lors que l’ouvrage d’un auteur luxembourgeois ou résidant à Luxembourg paraît principalement en langue luxembourgeoise, allemande, française ou anglaise et qu’il est diffusé au Luxembourg dans le réseau des librairies.
Les éditeurs relevant de l’édition publique ou assimilée ne sont pas éligibles.
-L’aide à l’édition : auteurs luxembourgeois auprès d’éditeurs étrangers : peut formuler une demande tout éditeur professionnel étranger, quelle que soit sa forme juridique, dès lors que l’ouvrage soit édité dans une autre langue que sa langue d’origine. Les éditeurs relevant de l’édition publique ou assimilée ne sont pas éligibles.
Cliquez ici pour plus de renseignements

AIDES AUX LIBRAIRIES

FRANCE

Le Centre National du Livre prévoit des subventions destinées aux libraires :

– Une aide économique
– Une subvention dédiée à la mise en valeur des fonds et de la création éditorial (VAL)
– Une subvention pour la création ou le développement de fonds en français
– Une subvention aux librairies francophones de référence
– Une subvention pour la formation des librairies francophones
– Une demande d’agrément ou de renouvellement d’agrément.

Une candidature pour l’obtention du label de référence, le label LiR (Librairie de référence) peut également être déposé auprès du CNL. Il vise à reconnaître, valoriser et soutenir les engagements et le travail qualitatifs des libraires indépendants.

Pour plus de renseignements, cliquez ici

Thierry AUGER, Adjoint au chef de département de la Diffusion
01 49 54 68 79 / thierry.auger@centrenationaldulivre.fr

Elisabeth REDOLFI
01 49 54 68 61 / elisabeth.redolfi@centrenationaldulivre.fr

Paule EYMARD
01 49 54 68 07 / paule.eymard@centrenationaldulivre.fr

AIDES GRAND EST

Aides librairie indépendante
Sophie ABELLAN, Chargée de mission
03 26 70 74 64 / sophie.abellan@grandest.fr

L’ADELC
L’association pour le développement de la librairie de création (ADELC) intervient auprès des librairies de littérature générales et spécialisées jeunesses. Après constitution et examen d’un dossier, elle peut apporter des aides liés à des projets de création, de déménagement, d’agrandissement, de rénovation, de rachat, de restructuration de fonds de roulement, de restructuration de fonds propres.

> Cliquez ici pour plus de renseignements
01 45 41 62 05 / contact@adelc.fr

Didier Grevel, délégué général
01 45 41 97 90 / didier.grevel@adelc.fr

Claire Mortier, chargée de mission
01 45 41 97 87 / claire.mortier@adelc.fr

Valérie Quintard, assistante
01 45 41 97 88 / valerie.quintard@adelc.fr

LA FÉDÉRATION INTERRÉGIONALE DU LIVRE ET DE LA LECTURE (FILL)
Le site web de la Fill propose un guide des aides aux auteurs, éditeurs, libraires très complet, il peut être consulté à l’adresse suivante : https://fill-livrelecture.org/outils/aides-subventions-auteur-edition-librairie/

SUBVENTIONS A DESTINATION DES BIBLIOTHEQUES

LUXEMBOURG

Au Grand-Duché de Luxembourg, les bibliothèques publiques peuvent si elles le souhaitent réaliser une demande individuelle d’agrément auprès du Ministère de la Culture.

Pour plus de renseignements, cliquez ici

FRANCE

La Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) prévoit notamment une aide à destination des bibliothèques à savoir l’aide de l’État aux investissements des bibliothèques territoriales :

CONTACTS À LA DRAC GRAND EST
Strasbourg : le siège et la direction du pôle création
Palais du Rhin
2 place de la République
67082 Strasbourg Cedex
Tél. 03 88 15 57 00 / Fax. 03 88 75 60 95
Horaires : du lundi au jeudi 9h-12h, 14h-17h et le vendredi 9h-12h, 14h-16h
Documentation patrimoniale
mardi, mercredi et jeudi 9h-12h, 14h-17h
(contacter le service par messagerie)

 

 

Site de Metz et direction du Pôle démocratisation et industries culturelles

6 place de Chambre
57045 Metz cedex 01
Tél. 03 87 56 41 00 / Fax. 03 87 75 28 28
Horaires : du lundi au vendredi 9h-12h, 14h-16h
Site de Metz
Colette Gravier, conseillère pour le livre, la lecture, les archives, la langue française et les langues de France
colette.gravier[at]culture.gouv.fr
Patricia Liboni, assistante
patricia.liboni[at]culture.gouv.fr – tél. 03 87 56 41 53

Site de Strasbourg

Philippe Charrier, conseiller pour le livre, la lecture, les archives, la langue française et les langues de France
philippe.charrier[at]culture.gouv.fr
Site de Châlons en-Champagneet direction du pôle patrimoines
3 faubourg Saint-Antoine – CS 60449
51037 Châlons-en-Champagne cedex
Tél. 03 26 70 36 50 / Fax. 03 26 70 43 71
Horaires : du lundi au jeudi 8h30-12h, 13h30-17h30
et le vendredi 8h30-12h, 13h30-17h

Site de Châlons-en-Champagne

André Markiewicz, conseiller pour le livre, lecture, les archives et le patrimoine écrit, la langue française et les langues de France
andre.markiewicz[at]culture.gouv.fr
Christine Alleaume, assistante
christine.alleaume[at]culture.gouv.fr – tél. : 03 26 70 36 86

Centre National du Livre
– La subvention aux bibliothèques et aux associations pour les publics empêchés
Cette subvention est destinée à soutenir les bibliothèques et associations dans leur entreprise visant à développer la lecture auprès de publics spécifiques, empêchés de lire en raison de leur placement sous main de justice, d’un handicap, d’une hospitalisation ou d’une perte d’autonomie.
La demande s’effectue en ligne à partir de ce lien : https://www.centrenationaldulivre.fr/fr/portail-des-demandes-d-aides

> Cliquez ici pour plus de renseignements
Contact:
Centre National du Livre
Hôtel d’Avejan
53, rue de Verneuil
75343 Paris Cedex 07
Standard : 01 49 54 68 68
Horaires : de 9h30 à 17h30
Horaires du mois d’août : de 9h30 à 13h et de 14h à 17h30
Pôle bibliothèques, action territoriale et internationale
Stéphanie MEISSONNIER
01 49 54 68 08 / stephanie.meissonnier@centrenationaldulivre.fr
Chargé de l’action territoriale et internationale
Simon VIALLE
01 49 54 68 44 / simon.vialle@centrenationaldulivre.fr

Aides aux bibliothèques

Hélène ROGUET
01 49 54 68 74 / helene.roguet@centrenationaldulivre.fr
Marie GRIMAUD
01 49 54 68 42 / marie.grimaud@centrenationaldulivre.fr
Et suivi du catalogue des ouvrages aidés.

SÉLECTION DE GUIDES